Menu

Aposto

L’album “Aposto”[1] exprime plusieurs paris: celui du “chantauteur”, fier de voir autant de chansons si diverses arrivées aux oreilles du public par des voix distinctes, et fier de vouloir livrer sa lecture personnelle de ces oeuvres.

C’est aussi le pari des chansons inédites qui gagnent de nouveaux interprètes invités à partager la scène et les interprétations.

C’est encore mon pari à moi de suivre un format si motivant et si minime, puisque, depuis plusieurs années, j’ai le privilège de partager la scène avec divers collectifs et, donc, d’être protégé par eux. On y court de plus grands risques, mais il y a du plaisir à les vivre.

C’est finalement l’éternel pari d’avoir la musique comme un moyen à mes délires et à mes inquiétudes poétiques. Elle a été, et l’est encore, un pari qui en vaut la peine.

Plusieurs amis se sont joints à la réalisation de cet “Aposto” et l’ont rendue possible. Et, sans l’ombre d’un doute, cela a fait toute la différence.

Promenez-vous!

Pedro Luís

[1] En portugais: du verbe « apostar », conjugué à la première personne du présent, et qui signifie « je parie ».